Mage : L'Ascension

Jeu de Rôle sur forum inspiré de Mage : L'Ascension édité par White Wolf.
 
AccueilAccueil  PortailPortail  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Albéric Di Fénaris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Osanwe
Apprenti
avatar

Masculin Nombre de messages : 1
Age : 37
Concept : Philologue herboriste
Age : 26
Tradition : Verbena
Date d'inscription : 21/11/2006

MessageSujet: Albéric Di Fénaris   Ven 24 Nov - 12:03

Nom : Albéric Di Fénaris
Âge : 26 ans
Sexe : Masculin
Concept : Philologue Herboriste

Nature : Passionné
Attitude : Pédagogue
Essence : Questive

Tradition : Verbena



ATTRIBUTS

Physique (Secondaire - 5)

- Force 2
- Dextérité 3
- Vigueur 3

Social (Tertiaire - 3)

- Charisme 2
- Manipulation 1
- Apparence 3

Mental (Primaire - 7)

- Perception 4 [yeux aiguisés aux détails]
- Intelligence 4 [esprit analytique]
- Astuce 2



CAPACITES

Talents (Tertiaire - 5+1; 2 points bonus)

- Baguarre 2
- Esquive 4 [acrobatique]

Compétences (Secondaire - 9+2; 4 points bonus)

- Armes à feu 1
- Artisanats 1
- Conduite 1
- Etiquette 1
- Méditation 2
- Mêlée 4 [épées]
- Furtivité 1

Connaissances (Primaire - 13)

- Investigation 1
- Linguistique 4 [Sanskrit]
- Médecine 3
- Occultisme 4 [contes populaires]
- Sciences 1



MAGIE

Entéléchie (1+1; 4 points bonus)

Niveau : 2

Sphères (6)

- Forces 2
- Matière 1
- Prime 2
- Vie 2

Foci

- Une dague de cérémonie druidique (Vie)
- Un cristal de roche en pendentif (Matière)
- Une bague au sceau de la famille Di Fénaris (Prime)
- Une petite boîte de Tesla (Forces) [à convenir]

La relation qu'Albéric a avec la magye vient de sa prime enfance. En effet, ses parents l'ont initié très jeunes à leurs cultures. Depuis des décennies, ils se transmettaient les rites et coutumes des Verbenae. C'est ainsi que le jeune Albéric pris conscience de son héritage. A l'âge de ses 16 ans, il fut, selon le rite druidique en vigueur, introduit dans la vie de jeune mature. C'est à cet instant qu'il reçut sa dague de cérémonie, preuve qu'il faisait partie de la société Verbena d'Helsinki. La dague qui lui avait été remise lors de cette cérémonie avait tellement d'importance à ses yeux qu'il la porta au rang d'objet inestimable et canalisateur de sa pensée. Elle devint son focus de Vie.
Mais, s'apercevant que la magye ne s'arrêtait pas à une seule philosophie, Albéric commença à s'intéresser aux autres aspects de la réalité. Il découvrit, grâce aux informations actuelles que la science cherchait dans des domaines divers et variés. Alors, il décida de s'intéresser aux sciences touchant de près à l'homme. C'est ainsi qu'il entama ses études d'herboriste. Il se rendit compte alors que le corps humain était fragile face aux agressions extérieures. Pour lui, il avait trouvé sa voie. Essayé de renforcer et de sublimer par tous le moyens naturels disponibles le corps humain.
Il s'intéressa au domaine physique et comprit qu'à l'aide de ce dernier, il pouvait modifier certains aspects physiologiques du corps. Il commença ses premières études dans le domaine grâce à un petit cristal de roche qui depuis lors ne le quitte plus. Il s'en sert actuellement en tant focus de Matière.
Plus tard, toujours obnubillé par ses recherches, il alla voir ses parents pour leurs demander conseil. Les paroles de son père furent mystérieuses. "Mon fils", dit-il d'un ton posé, "Le chemin que tu as décidé de prendre est noble mais parsemé d'embuches, emprunts de grandes réalisations mais aussi de grandes déceptions. Comme c'est par l'expérience que vient la connaissance, nous ne pouvons t'aider. Juste t'aiguiller dans un nouveau domaine de réflexion. N'oublie pas l'énergie sous jacente qui meut le monde. Sans elle, rien ne serait. Prend cette bague et découvre par toi-même". Ainsi parla son père. Ainsi, reçu-t-il son troisième focus, le focus qui le relie à la sphère du Prime.
A l'heure actuelle, Albéric se fascine pour un nouveau domaine dans lequel le corps s'implique à grande échelle. Les forces électriques auxquelles ce dernier est soumis lui permet d'entrer en contact avec ses différents constituants. Le cerveau commande l'entièreté du corps par des micro-impulsions électriques. C'est pourquoi, il s'est mis à étudier et à expérimenter les théories relatives au domaine électrique et essaie de trouver les similitudes avec le corps humain. Dans ses recherches, il trouva des textes parlant d'une boîte, nommée la boîte de Tesla, qui aurait les mêmes propriétés de génération d'énergie que le corps. Il en créa une et depuis, il emporte son oeuvre partout où il va, lui servant également de focus de Forces.


AVANTAGES

Volonté (5+5; 5 points bonus)

Niveau : 10


Historiques (7)

- Avatar 2
- Mentor 1
- Ressources 4

Possessions

- Un manoir familial à Helsinki
- Quelques actions en bourse [à déterminer]
- Un laboratoire de chimie pour débutant
- Une chevalière aux armoiries de la famille Di Fénaris
- Un compendium de l'Herboriste
- Une petite renault clio, couleur gris argenté

Equipement

- Une épée à double tranchant, une main; style médiéval - don de famille [à convenir]
- Une armure de cuir léger d'entraînement [à convenir]
- Une dague de cérémonie (focus de Vie)
- Des jeux de jonglerie (diabolo et bâton du diable)
- Un cadran solaire portable (utilisable en pleine lumière)
- Un cristal de roche enchassé dans un pendentif (focus de Matière)
- Une petite boîte de Tesla (focus de Forces)



DESCRIPTION

Albéric, un jeune homme de 26 ans, est plutôt atypique comparé aux autres jeunes de son pays de naissance. Né à Helsinki une journée d'avril, ses cheveux noirs trahissent ses gênes méditerranéens.De yeux bruns ornent un visage aux traits fins. De grande taille, 1m80, sa carrure athlétique impose par son juste équilibre entre musculature développée et harmonie des formes. Habillé généralement de façon décontractée, il porte parfois l'armure lors de ses entraînements à l'épée.



HISTORIQUE


La Famille

La famille Di Fénaris tire ses origines des lointaines contrées du bassin méditerranéen. A l'époque, elle se nommait "Diphètoros" et était présente dans l'Athènes de la Grèce antique. La matriarche de la famille était une prêtresse d'Athéna dans le petit temple du parthénon. Temple modeste puisqu'Athènes n'était pas encore la grande citée qu'elle allait devenir. Puis vint le temps des invasions perses. La jeune citée florissante décida, pour se défendre contre les envahisseurs, d'évacuer la ville et de mobiliser tous les hommes en âge de se battre. A l'époque, l'âge de la mobilisation était de 16 ans. Deux membres de la famille Diphètoros n'avait pas l'âge requis mais furent tout de même enrolé de force. La matriarche s'indigna et essaya de raisonner les soldats mais rien ni fit.
La guerre finie, Athènes était sauvée. La matriarche avait prié toute la nuit avec les autres membres des famille les grâces d'Athéna pour qu'elle sauve au moins les plus jeunes.Mais Athènes dut payé un lourd tribu au famille. En effet, beaucoup d'hommes périrent dans les combats. Et la famille Diphètoros perdit tous ses hommes. Alors, d'un sentiment de désespoir et de rage, la matriarche décida de renier ses croyances, pensant qu'Athèna les avait définitivement abandonné.
Avec ce qu'il restait du clan, ils partirent vers des régions plus nordiques et au bout d'un long périple, s'arrêtèrent dans les contrées scandinaves. Au cours de leur voyage ils changèrent de nom presque pour conjurer le mauvais sort. Passant de Diphètoros à Difent puis à Di Fénaris, ils réussirent à s'installer et à s'intégrer dans le pays aux milles lacs. Les jeunes femmes étaient devenues des femmes, les filles étaient devenues des jeunes femmes et la matriarche mourut peu de temps après leurs arrivée dans ces contrées hospitalières.
Pendant des siècles, la famille Di Fénaris vécut heureuse voyant des descendaces de jeunes plus forts que la précédente. Certaines des filles de la famille étaient tombées amoureuses du charme de ces guerriers nordiques, d'autres des charmes plus mystérieux des druides. C'est ainsi qu'entra dans la famille les rites séculaires druidiques.

La prime enfance

Depuis son enfance, Albéric avait été bercé dans les contes et légendes nordiques. Selon la tradition familiale, tout les enfants doivent connaître la richesse du patrimoine de leurs pays. On lui apprit également les secrets des plantes et des herbes. Avide d'apprendre, il en demandait toujours plus auprès de son grand-père et de ses parents qui étaient ravis de son enthousiasme. Et c'est son grand-père qui décela en lui les prémices du don druidique. Alors, il décida de lui enseigner quelques rudiments tels que la préparation de certaines mousses pour en faire des cataplasmes ou de certaines plantes que l'on disait aux vertus curatifs. Son enfance se partageait entre les enseinements familiaux et les enseignements scolaires.

L’Ascension

A l'âge de ses 16 printemps, son grand-père alla voir ses parents et leurs dit : "Je pense que notre Albèric est un digne représentant de notre famille. Peut-être pourrait-t-il devenir druide ? Comme nous le savons tous, chaque génération se voit accorder une chance d'enfanter un gardien de la nature. J'aimerais qu'il suive ma voie." D'abord étonné par cette révélation, puis enthousiasmé et honoré, les parents d'Albéric le convoca pour lui annoncé la nouvelle. Albéric fut heureux de la proposition de son grand-père car il avait déjà connu un setiment de plénitude lorsqu'il communiait avec la forêt. Il accepta avec grand plaisir de passer les épreuves d'initiation.
Et grande fut la joie de son grand-père qui n'en attendait pas moins de sa part. Mais plus grande fut sa joie lorsqu'il comprit qu'il ne s'était pas trompé. Albéric venait de rencontrer son destin et devint un membre à part entière de la communauté druidique. Et selon les rites ancestraux, son grand-père fut chargé de lui faire découvrir son nouvel état et sa nouvelle relation avec le monde extérieur.

Les Etudes

Sous l'égide de son grand-père, il apprit à contrôler ses sentiments et ses pouvoirs. Il apprit également à communiquer avec les arbres, les plantes et les animaux. Il évolua dans l'apprentissage des potions de guérisson et s'initia au maniement de l'épée avec le maître d'armes du cercle druidique. Puis vint le temps où il entama ses études universitaires et se rendit compte que la réalité ne s'arrêtait pas uniquement au domaine naturel. Alors, continuant son élévation dans la sphère druidique, il étudia le corps humain, la chimie, la biologie et l'électricité. Son but était clairement défini maintenant. Aidé l'homme à devenir une entité parfaite sans le soutien de la technologie mais proche de la nature qui l'a enfanté.

Aujourd'hui

Maintenant, Albéric essaie de faire comprendre à ses congénères qu'il est bon de respecter la nature. "Nous n'avons qu'une seule Terre !", dit-il souvent, "Nous nous devons de la préserver avant qu'elle nous voie telle une gangrène." C'est par ces mots qu'il essaie de faire changer les mentalités des hommes, tout en continuant son but premier, améliorer le corps, cette superbe machine de la nature.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Albéric Di Fénaris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Feuille d'Albâtre - pas fini - / 20 MAI /
» [RP]Baptême de Albérie Reine Guillaumin, Paroisse d'Eauze 08/02/1458 ( FAICT)
» Lena Thrain [Terminée]
» Cerbelus Albéric
» Le blog de Kick Lahaut ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mage : L'Ascension :: Présentation du jeu :: Présentation des personnages-
Sauter vers: